Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De retour à la maison!

On est de retour à la maison... et bien revenu à la réalité.  J'ai dû pelleter pour retrouver mon auto aujourd'hui.  Je voulais vous faire un petit retour sur les évènements parce qu'à partir de mercredi nous n'avions plus accès à internet.

 

Mercredi

 

Notre rasta qui, on l'a su par après, se nomme Causwell et a 58 ans, est venu nous chercher avec son auto, si on peut encore appeler ça une auto!  J'avais des doutes sur la capacité de son véhicule à survivre à la "ride" qu'on voulait lui faire subir!  On était supposé partir de Négril pour aller au chutes YS, à la rhumerie Appleton, voir les crocodiles à Black River et le rasta était supposé nous débarquer à Treasure Beach, c'était une bonne trotte en montagne dans des zone pas très peuplé.  On est parti de Négril vers les chutes YS vers 9h du matin.  Quand les routes ont commencé à être difficiles, le char de Causwell a commencé à avoir de la misère, on arrêtait souvent pour mettre de l'eau dans le radiateur par qu'il chauffait trop.  À un moment donné, en plein milieu de nul part, on est tombé sur un barrage policier (il font souvent ça), j'étais un peu nerveuse parce que les policiers sont souvent corrompu en Jamaïque.  Notre rasta éteint son char et commence à parler avec le policier.  Finalement, quand tout ça est fini, il embarque dans le char tourne le contact et... plus rien.  C'était fini, ça ne démarrait plus.  Les rares automobiles qui passaient se sont arrêtées pour nous aider.  Ils ont chargé la batteries (faut voir les câbles à booster)... rien.  Alors notre rasta a demander à un des gars qui c'était arrêté de nous amener aux chutes pendant qu'il appellait un mécanicien pour son char.  Il nous a dit de laisser nos bagages et c'est ce qu'on a fait (pas nos passeport et notre argent bien sûr).  Les chutes YS sont magnifiques, mais on a eu de la misère à en profiter parce qu'on regrettait d'avoir laissé nos bagages avec un presque inconnu.

 

20131218 131655

Quand on a eu fini notre visite, Causwell nous avait dit qu'il nous attendrait avec son auto réparé à la sortie des chutes.  Il n'était pas là...  Hans a commencé à être fâché.  Alors j'ai dit, on devrait essayer de marcher jusqu'à l'endroit où on l'a laissé... c'est ce qu'on a fait.  On savait pas trop c'était où exactement, mais on avancait.  On a marché environ 30 minutes dans une route de campagne bordée de jungle quand on a apperçu l'auto du rasta au loin... toujours pas en état.

 

20131218 144507

 

On était rassuré pour nos bagages.  Quand on est arrivé, il y avait un supposé mécanicien.  Il prenait les pièces de l'auto et tapait dessus avec un gros marteau au lieu de les changer pour des neuves.  Causwell était parti avec l'autre monsieur dans le village le plus proche chercher une pièce de starter.  Alors, on s'est assis sur le bord de la route et on a attendu.

 

20131218 144516

20131218 144541

Quand notre rasta est revenu, il avait la pièce.  Le mécanien l'a changée, mais ça ne marchait toujours pas.  Vers 16h30 le soleil a commencé à se coucher.  Je me suis dit : Bon il va arriver quoi là?!  Causwell nous a dit qu'il était triste d'avoir gaché notre journée.  Il a appelé un taxi qui a traîné son char avec un câble jusqu'à "garage" du "mécanicien".  Le rasta a demandé au taxi de nous amener à une guesthouse près de la mer à Black River et lui il est allé coucher chez des amis.  Il nous a dit que le lendemain il viendrait nous chercher pour nous amener à Treasure Beach si on voulait encore.  La gesthouse qu'il nous a trouvé était magnifique pour 40$ seulement (je pense qu'on a eu ce prix parce que c'est lui qui l'a dealé).  En chemin vers notre guesthouse, on a vu un gros crocodile!

 

Jeudi

 

En se réveillant, on a décidé qu'on aimait cette endroit et qu'on ne voulait plus aller à Treasure Beach pour rien.  

 

20131219 153145

20131219 153222

 

Notre rasta est arrivé avec son char "réparé" vers 11h et on lui a dit qu'on voulait plus partir alors il a décidé de rester avec nous et qu'il voulait nous amener souper à une place spéciale pour se faire pardonner.  Il faut que je vous dises que le rasta restait pas avec nous juste par gentillesse :D Je crois qu'il nous aimait bien, mais il y a aussi que tout le temps qu'il était avec nous on lui payait tout.  On a même payé une partie des réparation de son char.  Ça nous a coûté pas mal cher de le garder avec nous, mais c'était pratique aussi pour le transport parce que les taxi en Jamaïque sont vraiment crosseurs.  On lui a jamais demandé de rester, mais il restait... il était très gentil et l'fun à parler faque on s'est dit pourquoi pas.  On a passé une belle journée relaxe sur la plage.  Des fois on se baignait des fois on jasait avec Causwell, qui se baigne jamais lui et qui restait couché sous un arbre à l'ombre.  à un moment, il est parti pour voir ses ami qui tenaient le restaurant où il voulait nous amener.  Il est revenu nous chercher pour souper après que la nuit soit tombée (vers 18h).  Il avait pas mal bu, il parle fort et beaucoup quand il a bu et il arrête pas de nous dire qu'il nous aime et qu'on devrait se marier :D  On a passé une soirée vraiment magnifique au restaurant de son ami.  C'était dans un trou perdu.  Le restaurant est en fait un toit de paille avec un patio.  Le patio donne sur un lac plein d'oiseaux blancs.  De l'autre côté du resto c'était la mer.  C'est vraiment un endroit magnifique.  Ce sont des rasta aussi donc il ne servent pas de viande à par du poisson.  J'ai pris du homard et Hans de la truite.  On a mangé dans la nuit avec juste un peu de lumière, de la musique de Bob Marley avec Causwell et ses amis (on oubli le romantisme... le rasta est toujours là).  L'ambiance était vraiment spécial.  Notre rasta parlait de tout.  Ils nous ont servi des rhum and coke fait avec du rhum maison.  C'était vraiment trop fort!  La madame était crampée à chacune de mes gorgées.  Un lune géante s'est levée sur le lac... on avait l'impression qu'il y en avait deux.  C'est impossible de dire à quel point c'était hot!

 

20131219 175650

Causwell nous a ramené, on était vraiment content qu'il nous ait amené là.  On était pas mal rendu saoul aussi à cause de leur rhum maison :D

 

Vendredi

 

Vendredi matin, Causwell nous a dit que ce serait une bonne idée de rentrer à Montego Bay près de l'aéroport vu qu'on partait samedi.  Il nous a dit qu'il connaissait une place pas trop cher, pas trop loin d'une super plage et à quelque minutes de marche de l'aéroport.  On a dit oui!  Pour se rendre à Montego Bay à partir de Black River on avait le choix de faire le tour par le chemin principal en suivant la mer ou de piquer au travers des montagne dans des chemins de campagne.  Le rasta nous a conseillé la montagne et on pas regretté.  J'ai encore eu des doutes sur son auto, mais avec de l'eau dans le radiateur ça s'est bien passé.  Les routes dans la montagnes... ça me faisait penser des fois au chemin pour aller au shack à pépère :D mais en hauteur dans la jungle.  C'était vraiment beau, mais vraiment rought parce qu'il y avait des trous partout.

 

20131220 10502420131220 104753

Arrivés à Montego Bay, on a dit bye à notre rasta et on a profité de la plage jusqu'à samedi.

 

20131220 13133320131220 13134520131221 101234-1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Cécile et Rémi 23/12/2013 01:37

C'est un vrai roman, c'est une belle histoire et vous êtes revenus sains et saufs tous les deux, on a bien hâte de vous voir !!! bye :)