Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Toute une arrivée!

J'ai finalement mis toutes les photos dans des albums, il y en a en tabarnouche!  A chaque voyage, il y en a de plus en plus :)  Vous pouvez maintenant les voir!

 

Je suis arrivée à Montréal depuis mardi midi, mais j'ai pris un petit moment pour me relaxer avant de vous raconter ma dernière anecdote!

 

Normalement, j'avais un premier vol Lima - New York dimanche à 23h55, une escale d'environ 7h à New York et finalement un vol New York - Montréal.  J'étais supposé arriver à Montréal lundi vers 16h35.

 

Voici ce qui s'est finalement passé :

 

Quand je suis arrivée à l'aéroport de Lima, je suis allée m'enregistrer au comptoir de LAN Airline et la madame m'a dit que le vol était retardé à 3h35, elle s'est excusée et m'a donné un coupon pour un souper gratuit pour se faire pardonner.  J'ai soupé, je suis passée la zone de vérification et les douanes (où ils retirent le visa) et je suis allée m'asseoir près de la porte d'embarquement.  Sur l'écran près de la porte d'embarquement c'était écrit "delayed" (retardé), mais il n'y avait pas d'heure alors je me suis dit que c'était normal vu que la madame me l'avait déjà dit.  De plus en plus de gens arrivaient, allaient parler à la madame près de la porte d'embarquement et repartaient fachés avec des papiers dans les mains.  Vers 1h, j'étais inquiète alors je suis allée voir la madame pour lui demander ce qui se passait et c'est là qu'elle m'a dit que finalement le vol était reporté à midi le lendemain.  Elle m'a dit "no problemo", m'a donné 2 papiers et m'a fait signe d'aller rejoindre un monsieur plus loin.  Le monsieur m'a ramené au douane, quelqu'un m'a prit mon passeport et est disparut avec, je ne comprenais rien de ce qui se passait pis quand j'ai essayé de demander, on ne m'a pas répondu.  Trente minutes après, quelqu'un est revenu avec mon passeport et mon visa était de retour.  Le gars de LAN, m'a amené dehors dans la zone de taxi et m'a fait signe de m'asseoir dans un taxi.  Le chauffeur de taxi, le gars de LAN et une autre madame se sont mis à s'astiner en espagnol, je ne comprenais rien et je voulais savoir qu'est-ce qui se passait alors j'ai crié "Someone can explain me in english!".  Alors c'est le chauffeur de taxi qui m'a expliqué que LAN m'envoyait dans un hôtel pour la nuit, mais que l'hôtel où ils voulaient m'envoyer n'existait plus.  Il m'a dit d'aller dans l'auto et qu'on attendait le gars de LAN avec un nouveau papier avec un hôtel qui existe.  Il m'a dit qu'un transfert viendrait me chercher le vers 9h pour me ramener à l'aéroport.  Alors vers 3h j'ai réussi à dormir un peu dans un bel hôtel de luxe.

 

Le lendemain matin, me doutant que le transfert ne fonctionnerait pas, je me suis lévée tôt pour attendre dehors et aller sortir de l'argent au cas où j'aurais à prendre un taxi.  Je me suis alors rendu compte que d'autre gens étaient dans la même situation que moi et attendaient aussi.  C'était des Brésiliens, ils ne parlaient pas espagnol et un peu anglais.  Un mini-van est arrivé vers 9h15, le gars ne parlait pas du tout anglais.  Il avait une liste de nom des gens qu'il devait embarquer et le mien n'était pas là et je n'étais pas la seule.  Une fille qui n'était pas sur la liste, mais que son chum y était est entrée de force dans la mini-van alors là, le chauffeur est embarqué dans la mini-van et a barré les porte pour ne pas que je le fasse aussi.  La fille m'a débarré la porte et je suis entrée aussi de force.  Le gars capotait, il voulait que je débarque, mais je n'ai pas bougé.  Il appellait son boss, il ne savait plus quoi faire.  Finalement, on est parti et il m'a amené à l'aéroport.

 

Arrivée à l'aéroport, je repasse à l'enregistrement où un gars m'a juste collé un collant sur mon vieux billet en disant que c'était beau.  Je lui dit : oui mais j'ai manqué ma connexion vers Montréal.  Il m'a fait des yeux paniqué, a parlé en espagnol avec un autre gars et est parti.  J'ai attendu 30 minutes et le gars ne me servait pas, il passait plein de monde avant moi.  J'ai encore dû me fâcher pour qu'il me serve.  Il m'a donné un nouveau numéro de vol que j'avais à prendre gribouillé sur un papier.  Je lui ai demandé : "et mes bagages?".  Il a fait oups et a fait ce qu'il fallait pour que je puisse prendre mes bagages à New York.

 

Le vol était supposé être à midi cette fois, mais il a finalement été à 14h.  Nous sommes arrivés vers 22h à New York, j'étais épuisée.  À l'arrivée, on m'a appellé à la sorti de l'avion.  Il y avait une madame de LAN qui voulait m'aider pour ma connexion vers Montréal.  Je me suis dit : "Enfin! on va s'occuper de moi!".  Alors elle m'a accompagné pour ramasser mon bagage et ensuite en se dirigeant vers les douanes américaines elle me dit : "Tu n'as pas écrit sur le papier, où tu va dormir à New York cette nuit".  Je lui ai dit : "C'est peut-être parce que je n'avais pas prévu dormir à New York!".  Alors elle m'a dit qu'elle m'enverrait encore à l'hôtel, j'étais contente parce que j'avais pas envie de dormir à l'aéroport.  À un moment, elle s'arrête et me demande d'aller au 4ième étage pour demander mon papier pour l'hôtel et confirmer mon vol du lendemain au bureau de LAN.  Elle m'a dit qu'elle m'attendait pour m'amener à la navette vers l'hôtel ensuite.

 

Au bureau de LAN, la madame a pris 1h30 pour me faire le papier parce qu'elle ne trouvait plus son pad, j'en revenait pas!  Quand je suis redescendu, l'autre madame avait sacré son camp, alors j'ai dû m'arranger toute seule pour trouver la navette de mon hôtel.  Je peux tu vous dire que c'est grand l'aéroport à New York, j'ai dû prendre un train pour pouvoir me rendre dans un autre terminal et j'ai finalement trouvé.  Arrivée à l'hôtel, j'étais tellement fatiguée et stressée que j'en ai vomi.

 

Le lendemain matin, j'ai pris la navette de l'hôtel à 5h30 pour prendre mon vol vers Montréal, j'étais toute de bonne humeur!  À l'enregistrement, au comptoir de Delta, la madame m'a annoncé que LAN n'avait rien réservé pour moi, alors j'en était encore au même point, pas de vol vers Montréal pour moi.  J'ai expliqué mon histoire à la madame de Delta en espérant qu'elle pourrait faire quelque chose, mais elle n'y pouvait rien.  Elle m'a conseillé d'aller au comptoir de LAN qui était dans un autre terminal bien sur ou d'aller directement à Americain Airline (dans un autre terminal aussi) parce que le premier vol que j'avais manqué entre New York et Montréal était avec eux.  J'étais tellement en colère que je voulais absolument aller au comptoir de LAN pour faire une crise.  Quand j'y suis arrivée, ils étaient fermés alors je n'ai pas pu me défouler.  J'ai repris le train pour me rendre au comptoir d'Americain Airline.

 

Au comptoir d'Americain Airline, j'ai raconté mon histoire à la madame avec mon air découragé.  La madame m'a dit qu'ils pouvaient me donner un vol et qu'ils s'arrangeraient ensuite avec LAN.  Il y en avait un à 9h50 qui était complètement plein et un à 15h sur lequel je pouvais embarquer.  J'en pouvait plus, mes larmes coulaient toutes seules juste à penser que je devais encore attendre jusqu'à 15h, j'ai supplié et la madame m'a mise en attente pour le premier vol.  Comme ça si une personne ne se présentait pas, je pouvais prendre sa place.  J'ai dit oui, mais je n'espérais plus.

 

Finalement, j'ai attendu et 5 minutes avant le départ, ils m'ont appellé, un personne ne s'était pas présenté.  Je pense que je n'ai jamais été aussi heureuse!

 

Je suis enfin arrivée chez moi vers midi mardi.

 

J'ai eu un super voyage malgré mon mauvais retour!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Audrey 15/07/2011 12:42


Mondieu, ça juste pas d'allure! Avec cette histoire, ça donne une bonne leçon de s'inscrire à des cours d'espagnol pour le prochain voyage. En tk tu me donneras les companies d'avions pour ne
JAMAIS prendre ça! A+


Cécile 15/07/2011 05:12


Pauvre Fanny que de misère tu as eu pour revenir chez toi, je te trouve bonne et débrouillarde, moi je serais morte de peur et d'inquiétude, mais Bravo tu t'en es tiré et ça devient une expérience
de plus à raconter !! et félicitations pour toutes ces belles photos !


Jean-Marc Gareau 15/07/2011 03:12


Ouf quelle aventure pour le retour, un tour dans la jungle a l'air d'un pique nique à côté de ton retour !